Les neurosciences émotionnelles d’Antonio Damasio

Antonio Damasio, neuropsychologue, fait paraître L’ordre étrange des choses : la vie, les émotions et la fabrique de la culture (Odile Jacob, novembre 2017)

Les émotions sont à l’origine de la culture que nous sommes capables de fabriquer… Les arts, les sciences et les technologies viennent d’une nécessité de réponse qui vient des émotions. Antonio Damasio

Antonio DAMASIO est professeur de neurosciences, de psychologie, de philosophie, directeur du Brain and Creativity Institute, à l’Université de Californie du Sud à Los Angeles. Il est notamment l’auteur de « L’Erreur de Descartes : la raison des émotions »et de  « Spinoza avait raison : joie et tristesse, le cerveau des émotion ». Spécialiste reconnu et grand vulgarisateur…

Depuis une vingtaine d’années, il travaille sur la place des émotions dans notre prise de décision. Rappelant les nombreuses interactions entre le cœur et la raison, réfutant le dualisme cartésien, empruntant à Spinoza ses concepts, pour définir une nouvelle neurobiologie du sentiment et du comportement social. Comment utilisons nous nos émotions pour être ou devenir ce que l’on est ?

Pionnier en la matière, avec « L’Ordre étrange des choses », chez Odile Jacob, il poursuit sa quête. Et traite de la vie, de ses origines, qu’il relie à l’émergence de l’esprit et à la fabrique de la culture. En faisant appel à un concept biologique, l’homéostasie, qu’il traduit en processus vital, et applique à la culture :

«Les humains voulaient trouver le remède aux tourments de leur cœur; réconcilier les contradictions générées par la souffrance, la peur, la colère et la poursuite du bien-être. Ils se sont donc mis en quête de source d’émerveillement et de sensations fortes. Ils ont découvert la musique, la danse, la peinture et la littérature. Ils ont poursuivi leurs efforts en élaborant les tumultueuses épopées que sont les croyances religieuses, les questionnements philosophiques, la gouvernance politique –et bien d’autres inventions encore. C’est ainsi que notre esprit créateur de culture s’est perpétuellement adapté à la dramaturgie humaine, de la naissance jusqu’à la mort.» « L’Ordre étrange des choses. Antonio Damasio. Editions Odile Jacob

Le cerveau seul ne fait pas l’esprit humain. Antonio Damasio

L’intelligence artificielle peut simuler les sentiments : elle ne peut pas les dupliquer. Les organismes artificiels sont sans vie. Antonio Damasio


Source : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/la-grande-table-2eme-partie-mercredi-22-novembre-2017

Partager sur les réseaux sociaux :